INSPIRATIONS

La recherche de l'harmonie dans la violence des contrastes

«

Le meilleur de ce que le monde offre se trouve dans les multiples univers qu’il renferme, les différentes musiques de la vie, ses douleurs et ses couleurs : les mille et une manières de vivre et de dire, de croire et de créer, de manger, de travailler, de danser, de jouer, d’aimer, de souffrir et de fêter, que nous avons progressivement découvertes au cours de milliers d’années.

»

Eduardo Galeano, 1998

Sens dessus dessous : l’école du monde à l’envers. Traduit de l’espagnol (Uruguay) par Lydia Ben Ytzhak. Éditions Homnisphères, 2004.

La diversité foisonnante du Mexique

Le Mexique est une invitation au voyage, à la migration, à la quête initiatique. Ses paysages, ses saisons, sa culture, son artisanat, sa nourriture sont un appel au sens.
La douceur veloutée de la mangue s’y associe à la brûlure du piment.
Culture indigène et culture hispanique s’interpénètrent et donnent naissance à des formes d’expression artistique sans cesse renouvelées.
L’évocation du cycle vital comme un éternel recommencement, la mort n’étant jamais que la renaissance d’autre chose, se retrouve dans les figures mythologiques et dans l’architecture des grandes civilisations précolombiennes.

La puissance de l'épure dans l'art

Des courbes sensuelles des photographies de Robert Mapplethorpe aux traits vifs des sculptures de Constantin Brancusi, en passant par les lignes harmonieuses des peintures de Frantisek Kupka, chaque œuvre trouve sa force dans l’intime association entre matière et forme. De même que la beauté de ces pièces tient dans leur forme la plus élémentaire, le savoir-faire de l’artisan ne se retrouve pas tant dans la profusion des techniques employées que dans le dosage subtil de leur mise en œuvre.

La perfection du chaos dans la nature

Qu’il s’agisse de la géométrie des formes fractales ou de la tendance de toute matière vivante et non vivante à l’entropie, la nature regorge de surprises et de phénomènes extraordinaires ou atypiques. La pyrite, “l’or des fous”, cristallise en formant des cubes prisés par les collectionneurs ; le gynandromorphisme de certains papillons, moitié mâles, moitié femelles, leur confère une beauté déconcertante ; le tronc de l’eucalyptus arc-en-ciel se pare de couleurs si resplendissantes qu’elles semblent avoir été peintes.